En passant

UNE SITUATION QUI QUESTIONNE LES FONDEMENTS DE LA PASTORALE SOCIALE – Table de pastorale sociale de Joliette

UNE SITUATION QUI QUESTIONNE LES FONDEMENTS DE LA PASTORALE SOCIALE

Extrait: « L’ouvrage ordinaire de Dieu, son habitude, ce qui le distingue au plus haut point, c’est de ne pas négliger ceux et celles qui souffrent de l’injustice; c’est de faire attention à ceux qu’on outrage, c’est de tendre la main à ceux qu’on persécute, et cela, continuellement » – Document reçu de Yvon Fafard.

La Table diocésaine de pastorale sociale regroupe une dizaine de personnes provenant d’organismes sociaux et des régions pastorales.  Elle a pour mandat de soutenir les intervenantes et intervenants en pastorale sociale dans le diocèse de Joliette en partageant des informations et en proposant des réflexions et des actions.

Nous avons eu le désir de retourner à la définition de la Pastorale sociale de notre Église, principalement à cause des attaques qui sont portées dernièrement contre Développement et Paix.

Les fondements de la pastorale sociale au Québec

« L’ouvrage ordinaire de Dieu, son habitude, ce qui le distingue au plus haut point, c’est de ne pas négliger ceux et celles qui souffrent de l’injustice; c’est de faire attention à ceux qu’on outrage, c’est de tendre la main à ceux qu’on persécute, et cela, continuellement »

Commentaire de Saint Jean Chrysostome sur le psaume 145, IVème siècle.

1- Définition

La pastorale sociale1 est l’activité de l’Église qui, consciente de sa mission au coeur du monde prend une option évangélique pour les pauvres et les personnes exclues et la traduit par des pratiques de solidarité et de libération. Elle travaille avec toute personne de bonne volonté à la transformation des rapports sociaux et des structures injustes, du local à l’international, afin de rendre plus justes et plus humaines les réalités sociales, politiques, économiques, culturelles et environnementales. (*)

Nous sommes à peine surpris de cette situation. L’histoire de notre Église est parsemée d’embûches posées par les puissants et ceux qui les soutiennent contre les prophètes et les mouvements prophétiques de notre Église, tel l’organisme Développement et Paix. Le Christ n’est-il pas mort sur une croix en défendant les personnes appauvries et exclues par les lois religieuses et politiques injustes? Et nous savons qui étaient les acteurs et de quels milieux ils venaient, ceux qui l’ont condamné et mis à mort. Comme chrétiens, nous ne pouvons échapper à l’histoire.

Nous répétons que le message de Jésus vers l’avènement du Royaume passe « par la transformation des rapports sociaux et des structures injustes, du local à l’international, afin de rendre plus justes et plus humaines les réalités sociales, politiques, économiques, culturelles et environnementales ». (cf. le document cité ci-haut)

Si, dans la décision du gouvernement Harper de couper les subventions gouvernementales (à travers l’ACDI – Agence canadienne de Développement international -) à Développement et Paix parce que le lobby des minières qui asservit les pauvres est plus fort que la justice chrétienne, eh bien, il faut demander une commission d’enquête pour l’expliquer aux canadiens afin qu’ils fassent leur choix.

Si la défense de Développement et Paix se fait tiède de la part de nos évêques, principalement par la menace de certains d’un retrait de la Campagne de financement, eh bien, créons le débat et laissons l’Esprit s’exprimer à travers la parole des chrétiens ordinaires sur le sujet.

Enfin, prenons exemple sur les jeunes du Québec, principalement ceux du mouvement de « La CLASSÉ » qui refusent d’avoir un porte-parole (ou un leader) qui pourrait contrer toutes les structures démocratiques de l’organisation, et réagissons pour ne pas que quelques personnes puissent saper toute une organisation qui était l’un des plus beaux fleurons de l’Église catholique canadienne.

 (*) Extrait de :LES FONDEMENTS DE LA PASTORALE SOCIALE AU QUÉBEC, DOCUMENT D’ORIENTATION -Comité des affaires sociales, Table de pastorale sociale des diocèses du Québec, Mai 2012, p. 4.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s