En passant

AUTRE DÉMISSION – LETTRE À MES AMI-E-S ANIMATEURS-TRICES – Valérie Hotton-Paquet, Québec

AUTRE DÉMISSION – LETTRE À MES AMI-E-S ANIMATEURS-TRICES – Valérie Hotton-Paquet, Québec

Extrait: «Mes derniers mois passés en tant qu’animatrice dans cet organisme furent marqués de profonde frustration, déception, révolte mais surtout d’injustice. Combattre pour éliminer les injustices dans le monde est un combat noble et nourrissant, mais combattre les injustices qui jaillissent au sein de l’organisation est un combat atroce. En particulier pour les employé-E-s et animateurs-trices.»

Le courage et la volonté, voilà ce que possèdent mes ami-E-s et anciens collègues de travail. Peut-être que la résignation les as atteints, probablement que la colère et la tristesse les habitent. Enfin. Que des jours sombres affectent leur quotidien au travail.

Plusieurs d’entre eux ont connu les années de gloire de Développement et Paix, les années où la solidarité, le désir de changer les choses et la soif de justice touchaient continuellement tous les acteurs qui s’investissaient dans la mission de l’organisme. Lentement, ils ont vu leur organisation descendre vers l’agonie, pour utiliser les mots de M. Jean-Claude Leclerc du Devoir. Quel deuil pénible doivent-ils vivre en ces temps tumultueux.

Mes derniers mois passés en tant qu’animatrice dans cet organisme furent marqués de profonde frustration, déception, révolte mais surtout d’injustice. Combattre pour éliminer les injustices dans le monde est un combat noble et nourrissant, mais combattre les injustices qui jaillissent au sein de l’organisation est un combat atroce. En particulier pour les employé-E-s et animateurs-trices. Quoi faire? Quoi dire? Quoi ne pas dire? Comment agir en conformité avec ses propres valeurs?

Nous travaillons pour un monde plus juste, mais lorsqu’il est question de défendre notre propre organisation et parler tout haut cela devient délicat, voire impossible. La crainte, la peur de donner une mauvaise image à DP, d’avoir des représailles de la part de notre employeur, tout cela devient une pierre trop lourde à porter. On parle de démocratie au sein de notre organisation mais les employé-E-s ne peuvent pas dénoncer les choses autant qu’ils le désirent. Pas devant les membres en tout cas. On se croirait dans un pays persécuté par les autorités où le silence est de mise.

Cela devenait un conflit de valeur trop difficile pour moi. Un malaise constant occupait mon esprit. Coincée entre le dévouement des membres et les conventions à respecter au nom de je ne sais quoi, je n’y arrivais plus.

Je tiens seulement à vous dire que je pense à vous, les employé-E-s, les membres. Devant l’impuissance qui m’habite, je ne trouve pas les mots.

Valérie Hotton-Paquet

Membre et ancienne animatrice de Québec

Publicités

Une réponse à “AUTRE DÉMISSION – LETTRE À MES AMI-E-S ANIMATEURS-TRICES – Valérie Hotton-Paquet, Québec

  1. Merci Valérie. Tu auras essayé, mais il reste beaucoup de boulot à faire, avec ou sans D&P. Au plaisir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s