En passant

EXTRAIT DU PROC…

EXTRAIT DU PROCÈS‐VERBAL  
DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE  
DU SYNDICAT DES EMPLOYÉ‐ES DE DÉVELOPPEMENT ET PAIX
TENUE LES 13 ET 14 AVRIL 2012 À MONTRÉAL
(English version)

PROPOSITION 5

– Attendu le plan de réduction des effectifs présenté par l’employeur;
– Attendu qu’au conseil national, il a été dit que la restructuration ne pouvait être qu’une décroissance de l’organisation;
– Attendu la nécessité d’une réflexion en profondeur sur le sens et la réorganisation de notre travail ;
– Attendu que la réserve de Développement et Paix comptait 11 M$ au 31 août 2011 dans différents fonds;
– Attendu la volonté des membres à la base de se mobiliser pour défendre et relancer l’organisme;
– Attendu la volonté des employés et des employées de se mobiliser pour défendre et relancer l’organisme;
– Attendu que les coupures de programmes et de personnel vont créer une pression négative sur notre capacité à accomplir notre mission et nos mandats;

Nous croyons qu’il faut mettre de l’avant une autre proposition pour la défense et la relance de Développement et Paix.


En conséquence, Il est proposé au conseil national de se prononcer à sa réunion du mois de juin 2012 sur un plan de transition pour l’année 2012-2013 qui constituerait une action alternative à celle de la direction pour faire face à la situation actuelle à Développement et Paix. Ce plan de transition comporterait les actions suivantes:

A.  Suspendre  le  projet  de  réduction  des  effectifs  pour  une  année  (ce  qui entraînerait  un  coût  d’environ  1,5  million  de  dollars)  et  créer  un  comité paritaire afin de

 1) proposer un processus de réflexion au sein du membership et du personnel pour l’adoption par le conseil national d’un plan de restructuration et de réorganisation de Développement et Paix qui serait
mis en œuvre à partir de septembre 2013.

 2) s’assurer que la direction, les membres et le personnel jouent un rôle de leader dans la création de plates‐formes d’organisations canadiennes œuvrant pour la justice sociale et la lutte contre la pauvreté.

B. Remplacer la stratégie de silence des dernières années par une vaste campagne de communication et de mobilisation des membres et des employés de Développement et Paix pour :

 1) Promouvoir activement les réalisations de Développement et Paix et les actions des partenaires de Développement et Paix dans les pays du Sud;
2) Faire connaître publiquement les effets des coupures du gouvernement canadien;.
 3) Défendre systématiquement l’organisation face aux attaques dont elle est victime.

C. Développer d’ici septembre 2012 une stratégie de collecte de fonds avec des membres du personnel et des membres de façon intégrée entre les services.

D. Suspendre le programme de départ anticipé jusqu’à la prise de décision du conseil national de juin 2012.

Proposée par Geneviève Gallant, appuyée par Serge Blais.

Adoptée à l’unanimité.

François Gloutnay,
Secrétaire.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s