Le Groupe d’économie solidaire du Québec appuie DP

Le Conseil d’administration du Groupe d’économie solidaire du Québec (GESQ) a adopté à l’unanimité une résolution d’appui à l’organisme de coopération internationale Développement et Paix.

Développement et Paix est sous pression
D&P est présentement sous pression depuis deux ans par diverses allégations non fondées mais diffusées largement sur différents sites par des groupes religieux de droite. Depuis deux ans, Développement et Paix est la cible du site Lifesitenews de Toronto. Ces groupes allèguent que de nombreux partenaires de Développement et Paix dans les pays du Sud ont une approche pro-choix, ce qui rend à leurs yeux incompatible toute collaboration avec ces derniers pour motif de non respect de la morale catholique. Conséquemment, les 200 partenaires actuels de D&P (dans 30 pays du Sud) devront, nouvelle règle du jeu, obtenir l’approbation de l’évêque local pour être reconnus dignes de l’appui financier de Développement et Paix en vertu d’une décision prise par la haute direction de l’organisme sous la pression de certains évêques et sans l’avis de ses membres.

Pour le GESQ, cette nouvelle politique qui émerge au sein de D&P est une remise en question profonde du travail accompli par cette organisation depuis près de 45 ans (1967), explique le secrétaire du GESQ, André Beaudouin, au nom du conseil d’administration. Le GESQ connaît très bien D&P parce dans son travail avec des groupes de promotion de l’économie solidaire, notamment en Afrique et en Amérique latine, depuis plus de 10 ans, notamment la tenue de trois rencontres internationales dont l’une à Lima au Pérou, l’autre au Québec et une 3e à Dakar au Sénégal, il a pu bénéficier d’une collaboration sans faille de D&P. Et cela dans des activités qui nécessitaient un partenariat où personne n’impose à personne sa morale, sa culture, sa confession religieuse. Parce que la coopération internationale exige aujourd’hui encore plus qu’hier  d’aménager des espaces de dialogue interculturel dont un des principes fondamentaux est le pluralisme. C’est la condition première de l’efficacité d’une coopération Nord-Sud dont un des défis et non le moindre est la réciprocité.

Un comité de soutien
Par la résolution adoptée, le GESQ considère tout à fait pertinente et justifiée de créer un comité de soutien à Développement et Paix et salue l’initiative de démarrer un site et une pétition à cet effet https://soutenonsdetp.wordpress.com/.  Le GESQ entend déployer, dans la mesure de ses moyens, tout ce qu’il pourra faire pour appuyer ce comité.

Le GESQ construit depuis plus de 10 ans un espace de solidarité internationale en économie solidaire. Pour en savoir plus : http://www4.uqo.ca/ries2001/gesq/index.html

Pour nous contacter : Réjean Mathieu, responsable à la mobilisation : mathieu.rejean@yahoo.ca

Advertisements

Une réponse à “Le Groupe d’économie solidaire du Québec appuie DP

  1. Pingback: Oikos Blogue | Les chrétiens conservateurs s’attaquent à Développement et Paix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s