La coopération internationale va de mal en pis

Un point de vue intéressant, à lire dans le carnet de Louis Favreau de la Chaire de recherches en développement des communautés : La coopération internationale va de mal en pis.

La coopération internationale de proximité va de mal en pis par les temps qui courent : la droite politique au Canada (le gouvernement Harper) a coupé les vivres de nombreuses associations (groupes de femmes engagées au plan international, organisations de coopération internationale comme Kaïros, Droits et Démocratie, Alternatives…). Voilà que la droite religieuse s’en mêle : un projet de transformation du courant de droite de l’Église catholique est en oeuvre au sein de l’OCI Développement et Paix, organisme de solidarité internationale progressiste né en 1967 dans la mouvance du Concile Vatican II et d’une encyclique, Populorum progressio (le développement des peuples).

Lire la suite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s