Galerie

Une propagande destructrice

Développement et paix est la nouvelle cible d’un site web occulte, lifesitenews.com. Les auteurs de ce site extrémiste se prétendent dépositaire de la VRAIE foi catholique et, par l’entremise d’articles démagogiques et propagandistes, en viennent à discréditer l’action internationale, pourtant couronnée de succès, de Développement et paix. Pour illustrer les pratiques de ce site douteux, prenons le cas du Père Arriaga, animateur du Centre PRODH, un organisme de défense des droits humains au Mexique, partenaire depuis de longues années de Développement et Paix qui a été forcé récemment d’annuler sa participation à un événement, à Ottawa, devant la controverse.

Pour le site propagandiste, le Père Arriaga ne devrait pas être soutenu par l’Église catholique canadienne parce qu’il serait lié à la défense de l’avortement. Le site avance trois «preuves» de cela.

1- Le Centre PRODH serait signataire d’un document commandité par les Nations unies dans lequel on retrouve quelques recommandations allant dans le sens d’une libéralisation de l’avortement.

2- Le Père Arriaga aurait participé à une conférence organisée par une organisation mexicaine pro-avortement.

3- Le site a publié une photo montrant le Père Arriaga aux-côtés d’une employée d’une organisation mexicaine pro-avortement.

Qu’en est-il ?

1- Il s’avère que PRODH n’est nullement signataire de cette vaste étude qui contient quelques recommandations pouvant être comprises comme pro-avortement. Des organismes partenaires de Développement et paix ont pris part à l’étude et y sont nommés ça et là mais ne peuvent aucunement être liés à de telles recommandations, d’autant plus que leur action n’est pas du tout liée à la question de l’avortement.

2- La conférence dont il est question portait sur l’enjeu général des droits des femmes. Le Père Arriaga y était invité à titre de panéliste. Il n’ y a jamais parlé de la question de l’avortement.

3- La fameuse photo «incriminante» fut prise à l’occasion d’une cérémonie de remise de prix par le gouvernement mexicain pour souligner la contribution de PRODH à la promotion des droits humains au Mexique. Une militante d’un groupe pro-choix était également primée lors de cette journée. C’est ainsi que cette femme et le Père Arriaga se sont retrouvés sur la même photo, avec les autres récipiendaires.

Malgré ces faits, l’immense pression exercée par les groupuscules radicaux a eu raison de ce partenariat de longue date entre Développement et paix et l’organisme mexicain PRODH, la Conférence des évêques du Canada cédant au chantage de lifesitenews. com, probablement dans l’objectif de faire cesser la controverse. Il faut souligner que le Père Arriaga et l’archevêque de Mexico sont en désaccord sur certains enjeux liés aux droits humains au Mexique ce qui teinte encore davantage le débat.

Développement et paix en est maintenant à réévaluer tous ses partenariats afin de s’assurer que d’autres controverses semblables ne pourront pas naître – et être exploitées par des médias malveillants. Ainsi, l’organisme entend maintenant exiger de chacun de ses partenaires une lettre d’appui de l’évêque local. Cette exigence met en péril plusieurs partenariats solides mis en place au fil des ans, pour diverses raisons. En l’absence de partenaires locaux, le financement complémentaire de l’ACDI est également remis en cause. C’est la mission-même de Développement et paix qui est remise en cause puisque depuis sa fondation, l’organisme a pour objectif de favoriser le développement humain dans les pays qui en ont besoin et ce, peu importe les croyances religieuses des populations.

Les évêques canadiens doivent reprendre le contrôle et cesser de plier l’échine face à des groupuscules extrémistes. Ils doivent  défendre leur organisme de solidarité internationale tout en reconnaissant l’autonomie de décision du  conseil national de l’organisation.

Publicités

Une réponse à “Une propagande destructrice

  1. Svp veuillez fournir des hyperliens aux documents que vous citez pour appuyer vos affirmations, sinon ce ne sont que des déclarations sans preuves.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s